Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

News

L'IRE produit un premier lot commercial de Mo-99 LEU

30-04-2020

L'Institut des radioéléments (IRE), un des leaders mondiaux dans la production de Molybdène-99 (Mo-99), le radio-isotope le plus utilisé en médecine nucléaire pour le diagnostic, a annoncé aujourd'hui la production de son premier lot commercial de Mo-99 à partir d’uranium faiblement enrichi (Low Enriched Uranium - LEU) pour le marché américain.

Fleurus, Belgique - 30 avril 2020 - L'Institut des radioéléments (IRE), un des leaders mondiaux dans la production de Molybdène-99 (Mo-99), le radio-isotope le plus utilisé en médecine nucléaire pour le diagnostic, a annoncé aujourd'hui la production de son premier lot commercial de Mo-99 à partir d’uranium faiblement enrichi (Low Enriched Uranium - LEU) pour le marché américain.

Cette conversion vers un procédé LEU représente une étape clé pour l'IRE, et participe à l'engagement mondial de mettre un terme à l'utilisation civile de l’uranium hautement enrichi (High Enriched Uranium-HEU) pour la production d'isotopes médicaux. Cela démontre la capacité de l’IRE à mener de front des activités de R&D très pointues, et ses activités de production à leur niveau maximal pour pallier, comme se fût le cas ces deux dernières années, les arrêts temporaires ou imprévus de certains fournisseurs alternatifs de radio-isotopes.

Ce premier lot LEU est le premier jalon d’un développement complexe autour d’un processus industriel entièrement nouveau pour fournir du Mo-99 aux professionnels de la santé. Cette conversion inclura prochainement le processus de production LEU de l'iode 131 (I-131), radionucléide essentiel et irremplaçable pour les traitements du cancer de la thyroïde. Malgré l’ajout des difficultés conjoncturelles de la crise COVID-19, les équipes de l’IRE ont pu tenir les délais et recevoir l'accord final de production de la part de l'AFCN, l'Agence fédérale de Contrôle nucléaire en Belgique. La conversion vers le LEU aura un impact positif sur la sûreté et la sécurité du site, deux composantes indissociables de l’activité de l’IRE, puisque ce nouveau flux de production LEU se fait dans des installations rénovées qui apportent de nombreux avantages à cet égard.

Cette première production a été réalisée avec des cibles d'uranium irradiées dans le BR-2, le réacteur de recherche belge situé au SCK CEN à Mol, un partenaire clé de l'IRE dans la production de radio-isotopes.

L'IRE mènera cette conversion par étapes progressives, tout d'abord avec une partie des volumes de Mo-99 produits, dédiés au marché américain, et augmentera ensuite ses productions LEU pour permettre l'approvisionnement de toutes les régions de monde, jusqu'à la conversion complète au plus tard en 2022. L'IRE mettra tout en œuvre pour maintenir d’ici là un niveau de production HEU suffisant, le temps de valider son processus industriel final de purification de l’I-131 LEU et en même temps de permettre à tous ses clients de modifier et faire approuver leurs dossiers d’enregistrement des médicaments à base d'I-131.

Mme Marie-Christine Marghem, ministre de l'Energie, de l'Environnement et du Développement durable et ministre de tutelle de l’IRE s’est exprimée : « En dépit des restrictions liées à la crise sanitaire, l’IRE a poursuivi ses travaux et a permis de collaborer à la concrétisation de notre stratégie nationale de production de radio-isotopes médicaux. J’entends maintenir l’expertise belge en la matière tout en respectant nos engagements internationaux de lutte contre la prolifération. De plus, la réalisation de ce projet souligne toute l’importance du financement de la recherche dans le cadre des solutions médicales. »

Derniers events