Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A propos

Au cœur du groupe IRE

Notre histoire
50 ans de succès

En 2021, l’IRE fêtera son 50e anniversaire. Un demi siècle d’innovations au service de la santé et de la médecine nucléaire.

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right
1971 - 1973
  • Création et premières constructions de l’IRE.
1973 - 1978
  • Premier transfert d’activités vers Fleurus.
  • Construction de six bâtiments.
  • Production d’131I et de 99Mo.
  • Création d’une section de radioimmunologie.
  • Création d’une unité de traitement par irradiation au 60Co.
  • Stérilisation de matériel médical.
  • Première fabrication d’123I.
1978 - 1991
  • Construction du premier cyclotron.
  • Reconnaissance pharmaceutique.
  • Création de molécules marquées au tritium et au 14C.
  • Production de thymidine tritiée.
  • Production de détecteurs d’incendie au 85Kr.
  • Production de disques de 60Co.
  • Production de gammagraphie industrielle à l’192Ir.
  • Préparation radioactives injectables à partir du 59Fe, du 47Ca, du 197Hg, 85Sr, ainsi que des fils et épingles d’192Ir (utilisés en curiethérapie).
  • Invention du concept d’élution répétitive de générateur sec 99mTc.
  • Création d’une filiale de transport : TRANSRAD.
1991 - 2008
  • Impact de la Régionalisation d’une partie des activités de l’IRE :
    • Vente des activités radiopharmaceutiques au groupe NORDION.
    • Cession des activités de stérilisation et radio immuno essais.
    • Recentrage de l’IRE sur la production des radioisotopes 99Mo, 131I, 133Xe.
  • Investissement importants dans le cadre du redéploiement des activités radiopharmaceutiques.
  • Développement d’équipements de télésurveillance de la radioactivité de l’environnement et missions de surveillance radiologique du territoire.
  • Investissement majeur d’IBA sur le site de Fleurus (cyclotron prototype 14 MeV SE).
2008 - 2010
  • Expansion des activités commerciales au niveau mondial (Amérique du nord, Asie,...).
  • Prise de leadership au niveau mondial pour la production de 99Mo et d’131I.
  • Investissements considérables dans la rénovation des installations au niveau de la sûreté, sécurité, qualité.
2010
  • Création de la filiale IRE ELiT.
  • Reprise des activités radiopharmaceutiques dans les domaines du diagnostic et de la thérapie
    (90Y, 188Re, 68Ga…).
  • Importants contrats d’expertise au niveau mondial (Commission Européenne, AIEA…).
2010 - 2015
  • Nouvelle politique de communication de l'IRE vers son environnement.
  • Evolution du chiffre d’affaire de 2010 à 2015 : +140 %.
  • Evolution du personnel de 2010 à 2015 : +53 %.
  • Ouverture de partenariat de recherche au niveau mondial.
  • Premier partenariat avec les universités belges dans le domaine de la recherche médicale.
  • Participation majeure dans le HLG (High Level Group) du NEA/OCDE pour la sécurité de l’approvisionnement des radioisotopes médicaux.
  • Important rôle de l’IRE dans l’AIPES (Association of Imaging Producers & Equipment Suppliers).
  • Prise de rôle dans le Health Cluster de BIOWIN.
2016
  • IRE ELiT lance le Galli Eo (générateur de Germanium-68/Gallium-68) sur le marché, une avancée majeure et totalement innovante dans le domaine de l’imagerie des cancers.
2018
  • L'IRE annonce un partenariat avec la société ASML, ayant pour but de développer une nouvelle méthode de production d’isotopes médicaux, sans fission, tel que le Mo-99/Tc-99m. C’est le début du projet SMART.
  • L’IRE et le SCK CEN annoncent la signature d’un Partenariat public-public baptisé RECUMO qui apporte une solution structurelle pour gérer les résidus issus de la production de radio-isotopes médicaux entreposés sur le site de l’IRE à Fleurus.

  • IRE ELiT franchit une étape clé dans la conquête du marché des produits radiopharmaceutiques et obtient l’autorisation de mise sur le marché en Europe, de son générateur de Gallium-68, qui s’appellera désormais Galli Ad sur ce territoire.
2019
  • Le premier transport de matière irradiée a été réalisé de Fleurus jusqu’à Mol. Ce transport s’inscrit dans le contexte du partenariat public-public qu’a conclu l’IRE et le SCK CEN.
  • La Business Unit Service d’IRE ELiT lance officiellement RAMSES, le premier système automatique de surveillance radiologique en temps réel, sur le marché lors du congrès SFRP.
  • L’Institut des Radioéléments officialise l’acquisition des activités de la Business Unit Service de sa filiale IRE ELiT. La BUS s'appelle désormais IRE Lab.

  • IRE ELiT et Isologic annoncent l’approbation comme médicament du générateur de Gallium-68, Galli Eo®, au Canada.
2020
  • L’IRE et le centre de recherche SCK CEN signent un partenariat public-public dont le but est, dans un premier temps, la production du radio-isotope lutétium-177 (Lu-177).

  • IRE ELiT étend sa gamme de produit en lançant sur le marché mondial un générateur dédié à la recherche pré-clinique, Galli RD.
1971 - 1973
1973 - 1978
1978 - 1991
1991 - 2008
2008 - 2010
2010
2010 - 2015
2016
2018
2019
2020